La santé physique et mentale n’est pas une marchandise !

2021-12-07  

Les travailleuses et travailleurs du social et médico-social sont dans la rue ! Nous étions 800 ce matin à Bayonne et la lutte va continuer !

irudia

Nos métiers sont plus que jamais essentiels et pourtant, nous sommes sans cesse attaqué.e.s, dévalorisé.e.s, méprisé.e.s.
Salarié.e.s du privé, agents du public et étudiant.e.s, face aux mêmes attaques, luttons ensemble dans la rue !

Nos conditions de travail et l’accompagnement de nos patient.e.s et usager.e.s sont toujours plus dégradés, nos rémunérations ne se sont toujours pas améliorées.
Nous ne cessons de le répéter, ce n’est pas qu’une crise sanitaire, c’est aussi une crise d’un système à bout de souffle : manque de moyen et de communication, baisses d’effectifs, management trop souvent basé sur l’aspect financier et sur des appels à projets, fermetures de lits, pas de consultation des travailleuses et des travailleurs…


Dans la fonction publique, au sein des collectivités et établissements publics, les conditions de travail et le service rendu se détériorent continuellement. De nombreux postes sont vacants ou bien carrément supprimés. La loi de transformation de la fonction publique met à mal les conditions de travail et la qualité des services. La crise sanitaire a pourtant mis en évidence l'importance de services publics de qualité, détachés de toutes considérations commerciales.
 

Dans le domaine privé, les syndicats patronaux s’organisent pour fusionner nos conventions collectives et tirer ainsi vers le bas nos conquis sociaux: la réduction des jours de congés trimestriels, l’intégration d'une part variable dans nos salaires, individualisation du salaire par des critères subjectifs à l’appréciation de l’employeur.


Enfin, lorsque les travailleuses et travailleurs sont exténués, place aux étudiantes et aux étudiants. Iels sont utilisé.es pour couvrir les carences de personnel, sont envoye.és tour à tour d'un service à l'autre, avec peu d'estime et de gratification en retour.

Nous sommes animé.e.s par des valeurs qui motivent notre engagement professionnel, afin d’aider, accompagner, assister, soutenir celles et ceux que nous suivons au quotidien. Face à cela, on nous demande de répondre à des intérêts purement économiques !

La santé physique et mentale n’est pas une marchandise !

LAB revendique
-> Un salaire qui assure une vie digne pour tou.te.s
-> Un service public de qualité qui garantit l’accès au soin pour tou.te.s
-> Un rapprochement des instances de décisions et de négociations
-> Prise en main de la compétence sociale par la CAPB
-> Une politique sociale à la hauteur des enjeux sociétaux

Iruzkinak egiteko aukera desgaituta dago

LAB NOR DA

QUI EST LAB

Vivre et se loger au Pays ! Espekulazioari ez!

Ekintza Sozialeko Komunitatea sortzeko topaketak

Lan harremanak eta negoziazio kolektiboaren esparrua Ipar Euskal Herrian