Sokoa : non au double discours !

2021-06-23  

Le 26 juin prochain va avoir lieu l’AG des actionnaires et le syndicat LAB souhaite à cette occasion, dénoncer notamment le double discours tenu par notre direction et la politique sociale pratiquée à Sokoa ces dernières années.

irudia

Le 26 juin prochain va avoir lieu l’AG des actionnaires et le syndicat LAB souhaite à cette occasion, dénoncer notamment le double discours tenu par notre direction et la politique sociale pratiquée à Sokoa ces dernières années. D’autre part, nous souhaitons également sensibiliser les actionnaires et la société en général s’agissant de la dégradation constatée sur l’équilibre nécessaire à maintenir entre les intérêts des actionnaires et l’attention donnée à la politique sociale au sein de notre l’entreprise. Nous n’opposons d’aucune manière les actionnaires aux salarié.e.s, nous demandons toutefois le rétablissement d’un équilibre concernant les intérêts de toutes les parties prenantes.

Il est particulièrement insupportable et inacceptable d’entendre le président du Conseil d’Administration affirmer, afin de justifier une distribution de dividendes conséquente, que nous avons plus de quatre millions d’euros inutilement préservés en trésorerie alors que le message destiné aux salarié.e.s et martelé à plusieurs reprises évoquait la nécessité  de contenir les dépenses compte tenu de la crise sanitaire et de l’incertitude concernant l’avenir. Rappelons qu’en 2020, ce discours a été véhiculé pour justifier, pour la première fois dans la vie de notre entreprise, d’une non-augmentation salariale dans le cadre des négociations salariales. Concernant les dividendes, l’enveloppe proposée par le conseil d’administration  pour cette année a été fixée à quasiment 2 millions d’euros au total, soit plus de 100% des bénéfices réalisés en 2020!!!

  • S’agissant de la politique social de Sokoa, le président du conseil d’administration affirme que Sokoa pratique une politique salariale avancée, pourtant le salaire moyen de base à Sokoa se situe à 1 608 euros net alors que les habitants des Pyrénées Atlantiques gagnent en moyenne 2 163 euros net. Nous avons l’illustration flagrante des conséquences de cette politique salariale avec le départ à la retraite d’un agent de production en 2021 qui, après 40 ans de travail fidèle à Sokoa, part avec 921 € d’assurance retraite (90 € de majoration pour 3 enfants inclus) et 275 € de retraite complémentaire alors que le seuil de pauvreté se situe à 1063 €!! Le président du conseil d’administration soutient également que les absences pour maladie professionnelle (MP) et accident de Travail (AT) sont orientées à la baisse alors que notre taux de cotisation MP/AT à Sokoberri ne cesse d’augmenter depuis la mise en place des 35h:

Année

2001

2003

2005

2007

2009

2011

2013

2015

2017

2019

2021

Taux AT/MP

1,77%

1,77%

2,60%

4,14%

4,86%

5,20%

5,20%

5,72%

6,10%

7,72%

8,55%

 

En dernier lieu, le président du conseil d’administration indique que Sokoa mène une politique sociale avancée alors qu’elle a été condamnée récemment par différents tribunaux pour discrimination syndicale, licenciement abusif, non-respect du code du travail, non-respect de la convention collective, non-respect des engagements pris…

 

  • S’agissant de la distribution des dividendes sachez qu’un principe a été brisé depuis 2012,  alors qu’antérieurement à cette date l’enveloppe destinée aux dividendes était systématiquement inférieure au tiers des bénéfices bruts, sur la période 2012-2019 l’enveloppe  distribuée représente plus de 60% des bénéfices bruts, soit 11,8 millions d’euros de dividendes distribués pour 19,5 millions d’euros de bénéfices bruts réalisés.

Iruzkinak egiteko aukera desgaituta dago

Ekintza Sozialeko Komunitatea sortzeko topaketak

TPE Hauteskundeak. Nola bozkatu? Comment voter ?

Lan harremanak eta negoziazio kolektiboaren esparrua Ipar Euskal Herrian

LAB NOR DA

QUI EST LAB